L'heure à Erevan: 11:07:36,   17 Mai

La condition de la Turquie pour la normalisation des relations avec l'Arménie ne peut même pas être discutée - Mirzoyan

La condition de la Turquie pour la normalisation des relations avec l'Arménie ne peut même pas 
être discutée - Mirzoyan

EREVAN, 20 NOVEMBRE, ARMENPRESS. La Turquie impose de nouvelles conditions pour la normalisation des relations avec l'Arménie,  a déclaré le ministre arménien des Affaires étrangères Ararat Mirzoyan dans une interview au journal français Le Figaro, répondant à la question de savoir si l'Arménie est-elle prête à normaliser ses relations avec la Turquie et à accepter un corridor liant l'Azerbaïdjan à la Turquie.

" Nous avons toujours dit que nous étions prêts à normaliser nos relations sans conditions préalables. Et ceci malgré l'immense implication de la Turquie dans la guerre au côté de l'Azerbaïdjan: par un soutien politique, mais aussi par la livraison d'armements et le déploiement de milliers de mercenaires étrangers. Nous avons entendu des signaux positifs de la part de la Turquie pour rouvrir le dialogue mais il demeure difficile. Ankara pose de nouvelles conditions. Parmi celles-ci, il y a le «corridor» liant l'Azerbaïdjan avec le Nakhitchevan et la Turquie. Il ne peut pas en être question. Les États doivent assurer le transit routier tout en maintenant la souveraineté de leur territoire. Toutes les voies de communication doivent être rouvertes dans la région. ", a déclaré M. Mirzoyan.

 

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]