L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Janvier

Human Rights Watch condamne les violations des droits de l'homme en Azerbaïdjan

Human Rights Watch condamne les violations des droits de l'homme en Azerbaïdjan

EREVAN, 4 DÉCEMBRE, ARMENPRESS. La police azerbaïdjanaise a violemment dispersé une manifestation pacifique dans le centre de Bakou le 1er décembre 2021, et a arrêté des dizaines de manifestants. Parmi les personnes détenues se trouvait un dirigeant de l'opposition, Tofig Yagublu, a déclaré Human Rights Watch dans un communiqué.

" Les autorités azerbaïdjanaises ont une fois de plus fait preuve d'un mépris éhonté pour le droit des gens à organiser des manifestations pacifiques et ont utilisé la violence pour réprimer la dissidence ", a déclaré Giorgi Gogia, directeur associé pour l'Europe et l'Asie centrale à Human Rights Watch. "Les autorités devraient mener une enquête rapide, impartiale et approfondie sur la conduite des forces de l'ordre et demander des comptes aux responsables des abus."

Tofig Yagublu, qui a subi de multiples blessures lors de sa garde à vue, a déclaré que la police l'avait sévèrement battu tout en le filmant et en exigeant qu'il dise devant la caméra qu'il cessait de critiquer les dirigeants de l'Azerbaïdjan.

"Les terribles mauvais traitements infligés à Yagublu constituent une attaque à la fois contre un individu et contre le droit de réunion pacifique", a déclaré M. Gogia. "Étant donné le piètre bilan de l'Azerbaïdjan en matière de traitement des abus de la police, les autorités doivent garantir une enquête efficace et impartiale et demander des comptes aux responsables."








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]