L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Juin 2022

La Russie soutient la poursuite des travaux des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE

La Russie soutient la poursuite des travaux des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE

EREVAN, 20 JANVIER, ARMENPRESS.La Russie, en tant que coprésidente du Groupe de Minsk de l’OSCE, soutient la poursuite du mandat des coprésidents a déclaré la représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova lors du briefing hebdomadaire. Répondant à la question d’un journaliste arménien qui désirait savoir comment Moscou réagit à la déclaration du président azéri Aliev selon laquelle l’Azerbaïdjan ne permettra pas aux coprésidents du groupe de Minsk de traiter de la question du Haut-Karabagh. Est-ce que Moscou pense aussi que « la question du Haut-Karabakh est close ? »

« La Russie, en tant que coprésidente du groupe de Minsk de l’OSCE, soutient la poursuite de cette mesure, tout d’abord conformément à son mandat, bien sûr, en tenant compte des réalités régionales apparues après la guerre de 2020. Nos partenaires du groupe de Minsk, les États-Unis et la France, partagent pleinement notre position. Cette position a été reflétée dans la déclaration des ministres des Affaires étrangères des coprésidents du groupe de Minsk le 7 décembre de l’année dernière » a déclaré Maria Zakharova. Indiquant que les membres du Groupe de Minsk ont évalué la situation sur le terrain, et constaté des progrès tangibles dans les initiatives humanitaires. Ces derniers constats qui ont été discutés lors des réunions du les ministres des Affaires étrangères d’Arménie et d’Azerbaïdjan avec les coprésidents.

Selon M. Zakharova, les coprésidents du Groupe de Minsk ont présenté une proposition équilibrée et très réaliste aux deux ministres sur l’ordre du jour de la poursuite de la coopération dans le cadre de la Conférence ministérielle de l’OSCE à Stockholm le 2 septembre et en novembre à New York et Paris. L’ordre du jour proposé par les coprésidents aborde à la fois des questions humanitaires et sociopolitiques.« Nous attendons une réponse officielle des parties, notamment sur la reprise des visites régionales des coprésidents » a-t-elle ajouté.
Dans une interview accordée à la télévision azérie la semaine dernière, le président azéri Ilham Aiev a menacé de « réprimer » les tentatives des coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE de traiter avec les autorités du Haut-Karabagh, ajoutant qu’il pensait que les coprésidents « ne devraient pas traiter avec le Haut-Karabagh. Le conflit du Karabakh tel qu’il est résolu. »

Néanmoins, malgré les affirmations du président-dictateur azéri, les coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE (Russie, France, États-Unis), dans de nombreuses déclarations séparées et conjointes, ont souligné la nécessité d’un règlement global du conflit du Haut-Karabagh , exhortant les parties à reprendre les pourparlers sous les auspices des coprésidents.

Le 19 janvier, le ministre arménien des Affaires étrangères Ararat Mirzoyan a informé les députés à l’Assemblée nationale d’Arménie qu’une visite régionale des coprésidents était prévue et que le Groupe de Minsk travaillait à clarifier ses termes. Se référant à la déclaration faite par Ilham Aliev, le ministre arménien des Affaires étrangères a souligné que l’approche d’Aliev est une chose, la réalité en est une autre. Selon Ararat Mirzoyan, malgré les tentatives de l’Azerbaïdjan de présenter depuis plus d’un an que le conflit du Haut-Karabagh n’existe plus, le monde n’est pas d’accord avec lui.

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]