L'heure à Erevan: 11:07:36,   22 Mai

PM- Le gouvernement de l'Arménie fournira à l'Artsakh une aide budgétaire de 144 milliards de drams en 2022

PM- Le gouvernement de l'Arménie fournira à l'Artsakh une aide budgétaire de 144 milliards de 
drams en 2022

EREVAN, 24 JANVIER, ARMENPRESSE. Le Premier ministre Nikol Pashinyan et le Président de la République d'Artsakh Arayik Harutyunian ont tenu une consultation sur la solution des problèmes sociaux et d'infrastructure en Artsakh, informe le bureau de presse du Premier ministre.

Mher Grigoryan,vice-premier ministre, Arayik Harutyunyan, chef de cabinet du Premier ministre, Narek Mkrtchyan, ministre du travail et des affaires sociales, Vahe Hovhannisyan, vice-ministre des finances, Vahram Baghdasaryan, ministre des finances de l'Artsakh et Sergueï Ghazaryan, représentant permanent de l'Artsakh en Arménie ont assisté à la consultation.

En souhaitant la bienvenue aux participants, le Premier ministre Pashinyan a notamment déclaré:

"Monsieur le Président,

Chers collègues,

Je suis heureux de vous voir. Nous sommes à une période très importante de la coopération avec l'Artsakh. Après la guerre de 44 jours, le gouvernement arménien est beaucoup plus activement impliqué dans la résolution des problèmes socio-économiques de l'Artsakh. Et, si je me souviens bien, le budget annuel de l'Artsakh pour 2022 est sans précédent, ce qui, en fait, est naturel, parce que la réhabilitation d'après-guerre est, tout d'abord, très importante,et bien sûr, elle exigera beaucoup d'efforts de notre part. Et je pense que c'est normal.

Je tiens à souligner qu'en 2022, le gouvernement de l'Arménie fournira une aide budgétaire d'environ 144 milliards d'AMD à l'Artsakh. En 2021, elle a dépassé les 100 milliards AMD. Il est très important et nous avons discuté à plusieurs reprises de passer du stade de la gestion d'une éventuelle crise sociale à la logique du développement, en essayant d'inscrire notre coopération dans cette logique, de mettre en œuvre des programmes de développement en Artsakh.

Je suis très heureux de cette discussion. D'ailleurs, ce n'est pas notre première discussion sur ce sujet. Nous avons eu de nombreuses discussions, certaines d'entre elles étaient purement des discussions de travail, qui n'ont pas été couvertes, les autres ont été couvertes. Je pense qu'en général, nous pouvons affirmer que les programmes sont mis en œuvre de manière efficace.

Je veux aussi rappeler qu'après la guerre, bien sûr, nous étions très préoccupés par la situation sociale et tout le reste. Bien sûr, il est clair que la situation sociale, non seulement en Artsakh, mais aussi en Arménie, n'est pas celle dont nous pourrions rêver, mais nous parlons de la possibilité de gérer la situation en général. Aujourd'hui en particulier, la situation sociale et l'inflation causée par la Covid sont très discutées. Il s'agit, en fait, d'un phénomène global, nous ne pouvons pas considérer le problème séparément.

La guerre et les conséquences de la guerre sont venues en complément. Et en ce sens, nous pouvons dire qu'au moins nous avons pu maintenir la situation dans une certaine zone de gérabilité grâce à des efforts conjoints, afin d'exclure l'émergence de crises humanitaires dans la situation d'après-guerre."

Dans son discours, le président de l'Artsakh Arayik Harutyunyan a déclaré:

"Monsieur le Premier Ministre,

Tout d'abord, je voudrais remercier à nouveau le gouvernement de la République d'Arménie pour avoir résolu les problèmes sociaux pendant la guerre et dans la période d'après-guerre. Il n'y a eu aucun problème en termes de soins de santé, de logement et d'autres questions, quel que soit le montant des prestations fournies. Nous avons toujours senti que le soutien du gouvernement arménien, de ses membres et de tous les fonctionnaires en général a toujours été visible pour la population du Karabakh pendant cette période difficile. Et dans la période d'après-guerre, nous avons tout fait pour être en mesure de résoudre notre problème le plus difficile - donner à la population déplacée la possibilité de trouver d'abord un refuge temporaire en Artsakh et en Arménie, et, bien sûr, de fournir ensuite des solutions radicales.

Monsieur le Premier ministre, permettez-moi de noter qu'en 2022, pour être précis, 140 milliards AMD, ont été fournis au budget de l'Artsakh sous forme de prêt interétatique ou de subvention directe. En outre, le gouvernement de l'Arménie, par le biais des programmes du ministère du Travail et des Affaires sociales, a mis en œuvre directement de nombreux programmes sociaux. C'est pourquoi le nombre est si important, grâce auquel nous avons réussi à prévenir l'émigration et à résoudre des problèmes encore plus importants aujourd'hui.

Je voudrais souligner, Monsieur le Premier ministre, que la construction de 300 appartements a déjà été achevée et qu'ils ont été remis d'abord aux familles déplacées et aux familles des victimes, puis aux familles vulnérables. La construction de 3000 maisons a commencé. Nous avons rénové et fourni environ 500 appartements provenant de l'ancien fonds gratuit dans les villages, environ 2000 appartements sont déjà en cours de conception, que nous commencerons en 2022. En d'autres termes, avec ce programme de construction de 5 000 logements, nous résoudrons principalement le problème que nous avons posé en rouvrant également les anciens fonds où personne ne vit.

À propos, Monsieur le Premier ministre, permettez-moi de noter que, oui, dans le cas des 144 milliards de drams, nous serons en mesure de résoudre les problèmes existants, et pas seulement le logement. Nous avons lancé des programmes très ambitieux. L'oléoduc Badara-Stepanakert est déjà en cours de construction, ce qui résoudra complètement non seulement la question de la qualité de l'eau potable pour Stepanakert, mais aussi les colonies mentionnées en cours de construction, dont certaines sont situées à proximité de Stepanakert. Dans le même temps, la construction du réservoir de Badara a déjà commencé, ce qui constitue un événement sans précédent dans l'histoire de l'Artsakh indépendant. Les travaux sur le canal appelé Sovetar sont en voie d'achèvement, ce qui permettra d'irriguer 3 000 hectares supplémentaires. Et en même temps, comme vous l'avez mentionné, en termes de mise en œuvre de programmes économiques, nous faisons notre travail en direction de nombreux puits artésiens, afin que l'agriculture, qui devrait devenir la locomotive de notre économie, puisse avancer.

En ce qui concerne "Base Metals", il faut noter qu'ils fonctionnent déjà à une capacité de 70-80%, selon les prévisions. La question de l'approvisionnement en eau et en énergie a été résolue, les recettes du budget de l'État en 2021 se sont élevées à 34 milliards contre 17 milliards de prévision. Nous avons prévu 40 milliards cette année, mais, bien sûr, nos attentes sont beaucoup plus élevées. Dans le même temps, nous développons les serres et d'autres domaines grâce à divers programmes de charité et de coopération.

Monsieur le Premier ministre, le rythme de la construction de logements correspond aux volumes que nous avons discutés ensemble et sur lesquels nous nous sommes mis d'accord. Dans le même temps, le Fonds Hayastan pour tous les Arméniens construit 1 061 appartements, ainsi que d'autres projets d'infrastructure, des canalisations d'eau dans d'autres villages et d'autres agglomérations, et des travaux d'asphaltage sont en cours. En d'autres termes, des projets d'infrastructure sont mis en œuvre dans tous les domaines, y compris le logement. Nous avons réussi à résoudre le problème le plus important - la question de l'électricité, nous avons pu maintenir la situation presque sans interruption jusqu'à présent, parce que c'était difficile en termes de capacité d'approvisionnement, de fourniture, etc. S'il n'y a pas de force majeure, ce problème sera résolu, étant donné que nous avons également été en mesure de fournir l'énergie nécessaire à "Base Metals".

Je tiens à exprimer ma satisfaction, Monsieur le Premier ministre, pour la coopération établie. Nous sommes toujours en contact avec les responsables. Je vous remercie."

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]