L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Juin 2022

Edmon Marukyan a publié 6 points proposés à l’Azerbaïdjan pour le règlement des relations

Edmon Marukyan a publié 6 points proposés à l’Azerbaïdjan pour le règlement des relations

EREVAN, 14 MAI, ARMENPRESS. L'ambassadeur itinérant de la République d’Arménie, Edmon Marukyan, a rendu public six points proposés à l’Azerbaïdjan pour le règlement des relations avec l'Azerbaïdjan.

Dans une interview accordée à la télévision publique, M. Marukyan a déclaré que le premier point indique que la partie arménienne répond à la lettre de la partie azerbaïdjanaise datée du 21 février, qui a été remise à la partie arménienne le 11 mars.

Dans le 2ème point, la partie arménienne déclare que la République d'Arménie n'a jamais eu et n'a pas de revendications territoriales sur l'Azerbaïdjan. "Comme vous vous en souvenez, l'Azerbaïdjan dit ici que vous ne devriez pas avoir de revendications territoriales à notre égard. Nous répondons qu'écoutez, nous n'avons jamais eu de revendications territoriales à votre égard. Et depuis le tout début, tous les dirigeants de l'Arménie ont toujours annoncé que nous n'avions pas de revendications territoriales. Il est dit ici que le 8 décembre 1991, en signant conjointement avec l'Azerbaïdjan le traité sur l'établissement de la CEI, l'Arménie a ratifié ce traité le 18 février 1992. Autrement dit, à l'époque où nous l'avons signé, nous avons mutuellement reconnu l'intégrité territoriale et les frontières de l'autre en adhérant à cette organisation", a déclaré Marukyan.

Selon le 3ème point, les questions d’assurer la sécurité des Arméniens du Haut-Karabakh, le respect de leurs droits et libertés, ainsi que la détermination du statut final du Haut-Karabakh sont d’une importance fondamentale.

Marukyan a déclaré que dans le 4ème point, la partie arménienne considère comme importants les engagements inscrits dans les déclarations du 9 novembre 2020, du 11 janvier 2021 et du 26 novembre signées par le Premier ministre arménien, le président de la Russie et le président azerbaïdjanais. "Et quels sont ces engagements ? Le retour des prisonniers de guerre, qui n'a pas été fait jusqu'à aujourd'hui, l'ouverture des communications que l'Azerbaïdjan retarde", a déclaré Marukyan, ajoutant qu'avec ce point, la partie arménienne indique clairement qu'elle continue à rester engagée à ses obligations, mais pas l'Azerbaïdjan.

Le cinquième point stipule que la partie arménienne est prête à entamer des négociations pour le règlement des relations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, pour l'établissement de relations interétatiques fondées sur la Charte des Nations unies, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et l'Acte final d'Helsinki. "Ce sont les principes de base qui existent depuis le début. En d'autres termes, le droit des nations à l'autodétermination et d'autres droits et libertés importants y sont consacrés", a-t-il déclaré.

Edmon Marukyan a ajouté qu'avec le 6ème point, la partie arménienne déclare que l'Arménie s'est adressée aux coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE pour les négociations pertinentes.

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]