L'heure à Erevan: 11:07:36,   10 Août 2022

Les négociations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan progressent dans plusieurs directions – Mirzoyan

Les négociations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan progressent dans plusieurs directions – 
Mirzoyan

EREVAN, 25 MAI, ARMENPRESS. Il y a plusieurs directions sur la table des négociations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan où des progrès ont déjà été enregistrés, il y a des directions où les positions peuvent ou ont la possibilité de coïncider, rapporte ARMENPRESS, le ministre arménien des Affaires étrangères Ararat Mirzoyan a déclaré lors de la session de questions-réponses du Parlement et du Cabinet, répondant à la question de Lilit Kirakosyan, députée du Parti du Contrat civil, concernant les perceptions de la partie arménienne sur la paix et quelles perceptions de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan coïncident et lesquelles ne coïncident pas.

"Votre question, en fait, porte sur toutes les nuances possibles de l’ensemble du processus de négociation. Bien sûr, il me sera difficile de répondre à toutes les sous-questions maintenant, mais le Premier ministre a déjà parlé en détail de ces sujets. Je peux seulement ajouter que ce qui se trouve sur la table des négociations entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est assez transparent, public, il y a plusieurs directions dans lesquelles nous avons déjà fait des progrès, il y a des directions où nous essayons encore de comprendre les points possibles où les positions peuvent ou ont une chance de s’accorder.

Par exemple, il y a déjà quelques progrès sur la démarcation, la délimitation et les questions de sécurité. Vous savez qu’hier, les vice-premiers ministres et les commissions qu’ils dirigent se sont rencontrés à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et que, lors de la première réunion, ils ont discuté des questions de travail et de méthodologie. Il y a un accord pour organiser la prochaine réunion à Moscou. Bien sûr, il y a certaines idées.

Une autre direction est l’ouverture des infrastructures de transport et économiques, il y a également certaines coïncidences et idées ici.

J’en ai parlé à plusieurs reprises, je peux réaffirmer que toutes les routes à rouvrir doivent être sous la souveraineté des pays et les lois des pays par lesquels elles passent. Il y a d’autres coïncidences, je suis optimiste à cet égard", a souligné M. Mirzoyan.

Le ministre des Affaires étrangères a réaffirmé que le « Corridor de Zangezur » avec la logique qui circulait il y a un an et demi, par laquelle la partie azerbaïdjanaise essayait de le présenter, est inacceptable pour l’Arménie, et il semble qu’il y ait une perception générale que cela ne se fera pas.

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]