L'heure à Erevan: 11:07,   18 Avril 2024

Le président de l’AN discute de l’interdiction de survol avec son homologue turc

Le président de l’AN discute de l’interdiction de survol avec son homologue turc

EREVAN, 5 MAI, ARMENPRESS: Le président de l’Assemblée nationale arménienne, Alen Simonyan, a rencontré Mustafa Sentop, président du Parlement turc dans le cadre de l’Assemblée parlementaire de la coopération économique de la mer Noire (PABSEC) qui se tient actuellement à Ankara
Le président Simonyan a noté que l’Arménie est impliquée de manière constructive dans le processus de normalisation des relations avec la Turquie. Il a indiqué que certaines réalisations ont été enregistrées dans le cadre du processus de normalisation des relations entre l’Arménie et la Turquie.
Le chef du parlement turc a souligné pour sa part que son pays s’efforce d’être neutre avec tous les États membres dans le cadre de la présidence de l’AP BSEC.
Se référant à la fermeture de l’espace aérien turc aux compagnies aériennes arméniennes, le président de l’Assemblée nationale arménienne a exprimé l’espoir que la réunion contribuerait à la résolution du problème. En réponse, Mustafa Sentop a déclaré que l’inauguration du mémorial « Nemesis » à Erevan est une question sensible et douloureuse pour eux, et que l’interdiction est une réponse à l’inauguration du monument.
Alen Simonyan a noté que l’Arménie attache une importance particulière à l’ouverture de la frontière terrestre arméno-turque aux citoyens de pays tiers et aux détenteurs de passeports diplomatiques. Il a regretté de ne pas avoir pu franchir la frontière terrestre avec un passeport diplomatique pour participer à l’événement.
« Malgré la divergence des positions de l’Arménie et de la Turquie sur un certain nombre de questions, nous espérons que cette réunion servira de base à l’établissement du dialogue parlementaire arméno-turc et à la mise en place des fondements nécessaires pour assurer sa continuité », a déclaré le chef du parlement.
Selon Mustafa Sentop, la Turquie cherche à normaliser ses relations avec l’Arménie. Il estime qu’une éventuelle résolution rapide du conflit arméno-azerbaïdjanais est bénéfique non seulement pour les parties en conflit, mais aussi pour l’ensemble de la région.
Alen Simonyan a réaffirmé que la partie arménienne est guidée par le programme de paix et ne s’en écartera pas. Il a déclaré que l’Arménie n’avait aucune revendication territoriale à l’égard de ses voisins, réaffirmant que l’objectif de notre pays était d’instaurer une paix et une stabilité durables dans la région.
Lors de la réunion, il a été fait référence aux relations entre la Turquie et l’Azerbaïdjan, dans le cadre desquelles le président de l’Assemblée nationale arménienne a souligné que les approches de Bakou n’étaient pas constructives. Les questions liées au retour des prisonniers de guerre arméniens détenus en Azerbaïdjan et à la situation d’après-guerre ont été discutées.








youtube

AIM banner Website Ad Banner.jpg (235 KB)

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]