L'heure à Erevan: 11:07,   29 Mai 2024

L'Arménie et l'Iran pourraient bientôt renforcer leur accord d'échange d'énergie

L'Arménie et l'Iran pourraient bientôt renforcer leur accord d'échange d'énergie

EREVAN, 12 FÉVRIER, ARMENPRESS:  Le ministre arménien de l'Administration territoriale et des infrastructures, Gnel Sanosyan, n'exclut pas que l'Arménie et l'Iran augmentent bientôt les volumes de l'accord d'échange de gaz contre de l'électricité.

L'accord gaz-électricité entre l'Arménie et l'Iran a été prolongé jusqu'en 2030 et permet à l'Arménie d'importer des volumes plus importants de gaz naturel et d'exporter plus d'électricité.

"Je pense que sur le plan de la documentation juridique, nous avons mis en œuvre la phase importante et bientôt, si nécessaire, en fonction des besoins et des infrastructures, nous serons en mesure d'utiliser cette opportunité", a déclaré le ministre. De nouvelles lignes de transport d'électricité sont en cours de construction afin de pouvoir exporter de plus grands volumes d'électricité vers l'Iran. Les deux parties souhaitent augmenter les volumes, et les changements seront visibles à différents stades", a déclaré M. Sanosyan à Armenpress.

Le ministre a également parlé de l'implication des entreprises iraniennes dans les projets de construction en Arménie. Selon lui, plus le projet est important, plus il est difficile de trouver des entrepreneurs.

L'Iran, qui possède des entreprises de construction très développées et qui est le voisin de l'Arménie, peut participer à des programmes de construction en Arménie, ce qu'il a déjà fait dans certains cas.

"Je pense qu'il s'agit d'un processus mutuellement bénéfique. Nous avons besoin d'une entreprise de construction, et ils ont l'entreprise de construction correspondante, nous sommes voisins géographiquement, et il est facile de les impliquer dans ce travail", a déclaré M. Sanosyan.

Le ministre a confirmé que l'Iran était intéressé par les projets de construction de réservoirs en Arménie.

L'Arménie prévoit de construire 15 nouveaux réservoirs et trois projets feront bientôt l'objet d'un appel d'offres.

Une entreprise iranienne qui a remporté l'appel d'offres pour la construction de la section Kajaran-Agarak de la route Nord-Sud transporte actuellement des équipements et lancera bientôt les travaux.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am