L'heure à Erevan: 11:07:36,   20 Août 2022

Nikol Pashinyan à propos de l’invasion azérie sur le territoire souverain de l’Arménie

Nikol Pashinyan à propos de l’invasion azérie sur le territoire souverain de l’Arménie

EREVAN, 16 MAI, ARMENPRESS. Lors de la réunion des dirigeants des États membres de l'OTSC, le Premier ministre de la République d'Arménie Nikol Pashinyan a soulevé les questions liées à la coopération entre les États membres de l'OTSC et à la réponse rapide dans les situations de crise. Comme l'a rapporté Armenpress, le Premier ministre de la RA a d'abord remercié le président russe Vladimir Poutine pour l'organisation du sommet consacré au 30e anniversaire de la formation de l'OTSC et pour l'accueil chaleureux.

«Bien sûr, notre réunion du jubilé est une très bonne occasion de tirer quelques conclusions et de discuter des perspectives de développement futur de notre organisation. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a soulevé un certain nombre de questions importantes liées à la coopération entre les États membres de l’OTSC. Le président du Bélarus a abordé, pour ainsi dire, des questions assez problématiques. En général, nous pouvons dire que l’histoire de l’OTSC est très positive, car l’OTSC a été, est et sera le facteur le plus important pour assurer la sécurité dans la région. Comme nous le voyons, nous ne discutons pas seulement des questions du jubilé lors du sommet du jubilé d’aujourd’hui, car la situation dans la zone de responsabilité de l’OTSC est assez tendue»,a déclaré Nikol Pashinyan.

Nikol Pachinyan a abordé la question du vote dans les États membres de l’OTSC, notant que souvent ces votes ne sont pas simultanés.
« Je noterai que ce n’est pas un problème nouveau, il nous accompagne depuis longtemps. L’Arménie a soulevé cette question à plusieurs reprises. Nous avons discuté de cette question à plusieurs reprises. De toute évidence, cette question nécessite une discussion plus approfondie » a-t-il déclaré.
Quant aux mécanismes de coopération et de réponse rapide, le Premier ministre considère qu’il s’agit d’une question très importante pour l’Arménie.
"Comme vous le savez, l’année dernière, les troupes azéries ont envahi le territoire souverain de l’Arménie. L’Arménie a demandé à l’OTSC de mettre en œuvre les mécanismes des procédures prévues dans le règlement de réponse aux crises approuvé le 10 décembre 2010. Malheureusement, nous ne pouvons pas dire que l’organisation a réagi comme l’Arménie s’y attendait. Pendant longtemps, nous avons soulevé la question des ventes d’armes aux pays non amis par les États membres de l’OTSC. Ces armes ont été utilisées contre l’Arménie, contre le peuple arménien. C’est aussi un problème.
Franchement, la réaction des États membres de l’OTSC pendant la guerre de 44 jours en 2020, après la guerre, n’a pas rendu la République d’Arménie et le peuple arménien très heureux, mais je tiens à souligner le rôle important de la Fédération de Russie et de la Russie Le président Vladimir Poutine a mis fin à la guerre du Haut-Karabakh. Je tiens à réaffirmer que l’Arménie continue d’adhérer aux déclarations trilatérales du 9 novembre 2020 et du 11 janvier 2021. Je pense qu’il est vraiment bon de tirer des conclusions, mais l’Arménie, en tant que membre fondateur de l’organisation, s’est engagée à poursuivre le développement de l’organisation. Nous sommes d’humeur positive pour soutenir pleinement l’organisation et son développement ultérieur", a conclu le Premier ministre Nikol Pashinyan. 

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]