L'heure à Erevan: 11:07:36,   9 Août 2022

Les procureurs généraux d'Arménie, de Russie et d'Azerbaïdjan discutent de la résolution des problèmes humanitaires

Les procureurs généraux d'Arménie, de Russie et d'Azerbaïdjan discutent de la résolution des 
problèmes humanitaires

EREVAN, 24 JUIN, ARMENPRESS. Une réunion tripartite a eu lieu à Minsk entre le Procureur général d'Arménie Artur Davtyan, le Procureur général de Russie Igor Krasnov et le Procureur général d'Azerbaïdjan Kamran Aliyev.

Comme ARMENPRESS a été informé par le bureau du procureur général, dans le cadre des compétences des bureaux des procureurs des trois pays, les parties ont discuté des moyens de trouver de nouvelles opportunités pour résoudre les problèmes humanitaires et juridiques existants résultant de la guerre déclenchée contre l'Artsakh et des questions liées à la mise en œuvre des accords conclus lors des deux réunions précédentes sur le même ordre du jour en 2021.

Les parties ont souligné l'importance de maintenir le format tripartite des procureurs généraux en tant que plate-forme efficace pour maintenir les contacts dans la sphère juridique afin d'assurer la stabilité, la légitimité, la désescalade, les droits de vie fondamentaux et la sécurité de la population dans la région.

À cet égard, les efforts diligents et cohérents du Bureau du Procureur général de la Fédération de Russie, et personnellement du Procureur général de la Fédération de Russie Igor Krasnov, visant à se conformer totalement aux exigences humanitaires de la déclaration trilatérale du 10 novembre, ont été soulignés.

Le procureur général d'Arménie, Artur Davtyan, a noté que malgré l'accord conclu lors des précédentes réunions trilatérales sur les incidents sur la ligne de contact des forces armées arméno-azerbaïdjanaises et sur l'échange médiatisé d'informations opérationnelles sur les enquêtes en cours, les violations du cessez-le-feu se sont poursuivies, entraînant des pertes humaines, de nouvelles menaces à la réalisation des droits vitaux et la sécurité ont été créées pour la population civile.

Comme exemple évident, le Procureur général d'Arménie a fait référence aux actions menées par les forces armées azerbaïdjanaises en direction du village de Parukh, à la suite desquelles 3 militaires ont été tués et 16 militaires ont été blessés. Arthur Davtyan a souligné la nécessité d'enquêter correctement sur les actions menées dans le village de Parukh, ainsi que sur d'autres cas de violations flagrantes du cessez-le-feu.

Le procureur général d'Arménie, Artur Davtyan, a notamment soulevé la question de la non-application du 8e point de la déclaration trilatérale du 10 novembre 2020. Il a souligné que le retour rapide de 38 détenus Arméniens confirmé par l'Azerbaïdjan est crucial pour restaurer la confiance entre les parties, établir une paix durable dans la région et mettre en place des garanties de sécurité, en insistant sur le plein respect des exigences humanitaires de la déclaration trilatérale par l'Arménie.

Un accord a été conclu pour poursuivre les discussions avec la médiation de la partie russe afin de résoudre pleinement les questions humanitaires dans un court délai.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]