L'heure à Erevan: 11:07,   23 Avril 2024

Les questions relatives à la prévention de la corruption ont été abordées lors de la session d'automne de l'AP - OSCE

Les questions relatives à la prévention de la corruption ont été abordées lors de la session 
d'automne de l'AP - OSCE

EREVAN, 19 NOVEMBRE, ARMENPRESS: Le renforcement des institutions démocratiques, le développement de mécanismes efficaces par le biais de réformes globales et parfois "douloureuses" sont d'une importance capitale pour le succès de la lutte contre la corruption. Comme Armenpress en a été informé par le département des relations publiques et de la communication du personnel de l'Assemblée nationale arménienne, c'est ce qu'a déclaré le chef du BIDDH de l'OSCE, K. Vardzelashvili, lors de la session "La corruption en tant que menace fondamentale pour la paix et la sécurité".

Le 19 novembre, la session d'automne de l'AP OSCE a poursuivi ses travaux à Erevan. La session était présidée par la vice-présidente de l'AP OSCE, Irene Haralambides.

Selon K. Vardzelashvili, les sociétés évoluent rapidement et nous vivons aujourd'hui dans un monde où la lutte contre la corruption peut et doit devenir un objectif bilatéral important. Il a noté que les cas de corruption institutionnelle sont toujours caractérisés par l'absence d'intégrité publique, de contrôle et de système judiciaire indépendant. L'orateur a également noté que la corruption est discutée au niveau des organisations internationales, mais qu'elle figure rarement à l'ordre du jour des échanges bilatéraux de haut niveau.

M. Galstyan, membre de la Commission pour la prévention de la corruption de l'Arménie, a évoqué la lutte contre la corruption en Arménie et les succès enregistrés dans ce domaine. Selon elle, l'Arménie a enregistré de grands succès dans la lutte contre la corruption. La lutte contre la corruption est institutionnalisée. Un certain nombre d'organismes ont été créés et travaillent pour lutter contre un mal aussi grave que la corruption.

Alexandra Habershon, coordinatrice du programme de la Banque mondiale, responsable de l'expérience internationale en matière de lutte contre la corruption, a également fait remarquer que la corruption compromet la capacité des institutions à fournir des services de base, à répondre aux chocs et à garantir la sécurité. La corruption sape également la confiance du public dans les institutions. La lutte contre la corruption devrait être au cœur des efforts de paix et de reconstruction, a-t-elle déclaré.

Après les discours d'ouverture, les délégués de l'AP-OSCE ont décrit les méthodes de lutte contre la corruption dans leur pays, documentant les réussites tout en évaluant la corruption comme un fléau pour la démocratie, les institutions de l'État et le développement humain. Presque tous les orateurs ont noté que la corruption est dangereuse - non seulement elle entrave l'humanité d'un point de vue économique et l'appauvrit, mais elle constitue également une menace pour le monde moderne. Selon certains orateurs, la corruption est un mal grave, car les problèmes liés à la sécurité de l'humanité et les conflits résultent principalement de la corruption.

De l'avis de nombreux orateurs, la lutte contre la corruption ne se limite pas à la détection des infractions, mais est beaucoup plus globale. Il a été noté que si l'on veut réduire la corruption, il faut mettre l'accent sur l'éducation, l'information et le changement des mentalités, ce qui permettra à la corruption de devenir intolérable. Les députés ont estimé qu'il était nécessaire de renforcer les institutions démocratiques dans les Etats participants de l'OSCE, de procéder à des réformes et d'unir les efforts de la communauté internationale dans la lutte contre la corruption.

 








youtube

AIM banner Website Ad Banner.jpg (235 KB)

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]