L'heure à Erevan: 11:07:36,   3 Juillet 2022

NÎMES Une place inauguré pour rendre hommage aux victimes du génocide arménien

NÎMES Une place inauguré pour rendre hommage aux victimes du génocide arménien

EREVAN, 21 AVRIL, ARMENPRESS. Une place et une croix de pierre en l'honneur de la mémoire des victimes du génocide arménien ont été inaugurées dans la partie centrale de la ville de Nîmes, en France.

Le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, accompagné de nombreux élus du territoire, Armen Martirosyan, président de l’association « Amicale Franco-Arménienne de Nîmes et du Gard » et Hasmik Tolmajian, Ambassadrice de la République d’Arménie auprès de la République française, ont inauguré la place du 24 avril 1915 – Génocide Arménien.

Située à la jonction entre la place du Château et le Boulevard Gambetta, la place du 24 avril 1915 – Génocide Arménien s’est vu inaugurée sur les coups de 11h. Une journée historique pour honorer la mémoire des plusieurs centaines de milliers de victimes, la France ayant reconnu les actes commis il y a plus de vingt ans. La plaque de la place a été dévoilée par le maire Jean-Paul Fournier, qui a prononcé son discours, non sans émotions. Une stèle a aussi été inaugurée, pour toutes les victimes arméniennes en plus du génocide, le tremblement de terre en 1988 et d’autres guerres.

Françoise Dumas, présidente de la commission de la défense et des forces armées du Parlement français, et Samvel Lalayan, consul d'Arménie à Marseille, étaient également présents.

L'Ambassadrice Tolmajyan a souligné le rôle important de la France dans l'accueil des survivants du génocide arménien. L'importance de la reconnaissance du génocide arménien par la France en 2001, ainsi que la déclaration officielle du 24 avril comme journée de commémoration du génocide arménien en France ont été soulignées dans le contexte de la reconnaissance internationale du génocide arménien et de la prévention du génocide.

L'Ambassadrice Tolmajyan a remercié le maire de Nîmes et la mairie d'avoir approuvé la dénomination de la place en l'honneur de la mémoire des victimes du génocide arménien et d'avoir installé la pierre de la croix. Elle a également remercié l'Amicale Franco-Arménienne de Nîmes et du Gard pour cette initiative.

Plus tard dans la même journée, l'Ambassadrice d'Arménie a tenu une réunion avec la communauté arménienne locale de Nîmes. L'Ambassadrice a remercié la communauté pour ses dons au Fonds Hayastan pour tous les Arméniens faits pendant la guerre de 2020 en Artsakh.

« C’est un devoir de mémoire et un moment très émouvant » exploque Hasmik Tolmajian, expliquant également que la stèle est une pièce architecturale arménienne, qui symbolisera l’amitié franco-arménienne. « C’est une journée historique pour nous, la France et l’Arménie sont de grands amis. C’est une façon aussi de présenter aussi notre culture arménienne à la société française » ajoute Armen Martirosyan avant d’enchaîner « Le 24 avril ce sera le 107ème anniversaire du génocide arménien. C’est important de rappeler qu’on n’a pas oublié ce qu’il s’est passé. »

 

 

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]